Actualités·Interview

Interview Jeanne Sélène #3

Jeanne Sélène ayant déjà répondu à une « interview classique » et à un portrait chinois, nous lui posons quelques questions sur ses lectures. Merci à elle.

 

 – Quel est le livre qui t’a le plus effrayé ?

Probablement Le tombeau de Saqqarah de Pauline Gedge. Il faut dire que l’ambiance était propice au frisson : une ado seule dans une tente en pleine nuit… Le moindre frottement de branche sur la toile et c’était l’angoisse assurée !

 

– Le livre qui t’a fait pleurer ?

Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos. J’avais 7 ans lorsque je l’ai lu. Je ne pensais pas qu’il était possible de pleurer en lisant, je crois que c’est tout autant l’histoire que la surprise en ressentant des émotions si fortes qui sont restées ancrées en moi à ce point.

 

– Quel livre ou auteur t’a donné l’envie d’écrire ?

Tous, sans exception, mais surtout Geneviève Bon qui était une amie de ma maman. Ma mère avait tant de respect pour cette femme avec laquelle elle entretenait une amitié épistolaire… Je pense que ça a beaucoup joué dans mon désir d’écriture.

 

– Ton livre de chevet ?

En ce moment, c’est Sous le soleil d’Ethel Ravidat. Mon fils me le réclame au minimum une fois par jour ! En fait, je n’ai presque plus que des albums jeunesse sur ma table de chevet depuis quelque temps…

 

– Le livre que tu as le plus lu, relu et re-relu ?

Je relis très rarement un livre depuis que je suis adulte, mais quand j’étais enfant mes parents ont mangé à la louche du Sourichérie de Béatrice Rouer et Serge Blochet ainsi que du Hibou blanc et souris bleue de Jean Joubert et Michel Gay ! J’aime énormément les travaux de Jean Joubert.

 

– Si tu ne devais en garder qu’un seul ?

Ce serait Le dictionnaire des symboles d’Alain Gheerbrant et Jean Chevalier. Je peux passer des heures plongée dans cet ouvrage et il me sert énormément dans mon écriture. J’aime glisser beaucoup d’implicite et de symboles dans mes textes.

 

– Et le livre ou l’auteur que tu n’as pas supporté ?

On m’avait offert Encore une danse de Katherine Pancol, et j’ai eu un mal fou à aller au bout de cet ouvrage. Je n’ai réussi à accrocher ni avec l’histoire, ni avec le style de cette autrice.

 

Merci Jeanne. Nous allons finir par quelques questions concernant tes écrits découverts dans ce numéro :

Tu as été sélectionnée pour ce cinquième numéro avec ta nouvelle La roche des païens, quelle est sa genèse ?

C’est une nouvelle que j’avais écrite dans le cadre d’un appel à textes sur le thème de la malédiction. Je trouvais intéressant de me placer auprès d’un personnage âgé enfermé dans les étiquettes collées sur lui au fil des années. D’où mon choix narratif peut-être un peu particulier. Quelle est la véritable malédiction ? Cette fameuse roche des païens, ou la tendance au jugement des êtres humains ?

7 - Selene

 

Tu nous présentes ton roman Le sablier des cendres, peux-tu nous raconter ce qui t’a inspirée ?

Le monde étrange dans lequel se réveille mon personnage principal est issu d’un cauchemar fait en 2007. Je savais que j’en tirerais un jour un texte, mais il me manquait à l’époque des éléments…

Le reste de l’ouvrage s’articule autour d’une question : « Dans quelle mesure une société peut devenir créatrice de monstres humains ? » Pour explorer cette question, j’avais besoin de connaissances en développement de l’enfant et en neurosciences. C’est sûrement pour cette raison que ce texte a pu éclore dernièrement, pas avant.

C’était une grande première pour moi de composer un roman autour d’un tel anti-héros. J’ai beaucoup aimé explorer cette dimension de l’écriture.

 

Retrouvez Jeanne Sélène sur Facebook.

La roche des païens est disponible dans L’Indé Panda no5.

Découvrez Le sablier des cendres sur son site.

 

Le sablier des cendres - Jeanne Sélène

Publicités

Une réflexion au sujet de « Interview Jeanne Sélène #3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s